Psychanalyste Lyon Saint Fons (69)

 

Pierre Bourdariat, psychanalyste,
Membre de la SPF (Société de Psychanalyse Freudienne)
 

Il y a aujourd'hui beaucoup de sortes de psychothérapie, c'est à dire, qui utilisent des médiations nouvelles par rapport à l'invention freudienne du départ, qui a été appelée 'thérapie par la parole', en anglais « talking cure » : par exemple, la médiation émotionnelle, corporelle, comportementales, ou cognitive. D'un autre côté, l'hypnose est revenue sur le devant de la scène depuis une trentaine d'année (Milton Erickson, 1901-1981)

Freud, à ses débuts avait misé sur l'hypnose. Mais il constatait que les résultats thérapeutiques n'étaient pas de très longue durée. Parce que les choses se passaient trop à l'insu du patient, mis dans cet état un peu second qu'est l'état hypnotique, dans lequel le patient trouve ses défenses baissées.

De la est venue « la cure par la parole » du patient, à qui la seule consigne qui lui est donnée est celle de « l'association libre », dites tout ce qui vous passe par la tête, comme çà vient, en vous censurant le moins possible.

En regard de cela le psychodrame, propose exactement la même chose si ce n'est de passer par le détour du jeux, par une représentation dramatique.

On ne va pas seulement parler des situations difficiles, on va les jouer, les représenter dans des scène théâtralisées.

Selon l'adage, un petit dessin vaut mieux qu'un grand discours

Voir le programme des psychodrames